الأربعاء 4 أغسطس 2021

Ville de Guémar

Ville de Guémar

Au nord de la wilaya d’El Oued, à 600 km au sud-est de l’Algérie, à proximité des frontières Tunisiennes se situe le bijou du désert, la fleur des villes algériennes et la ville des couleurs : Guémar.

39168 est le nombre total de la population résidente la ville de Guémar (*1).

Une ville élégante avec ses mosquées, sa zaouia, et ses savants. Elle est la deuxième grande ville après El Oued, et ses citoyens sont connus par leur activité, leur sérieux, et leur perspicacité.

L’agriculture était la principale source de subsistance pour la population dans le passé, cette dernière occupe tout le temps de tous les membres de la famille, Et au fil des années, la vie a évolué progressivement en créant de multiples sources de revenus au gens.

Malgré les conditions de vie difficiles des gens dans cette région pendant la période du colonialisme, mais ils n’ont jamais négligé l’importance de l’éducation. La preuve est que la majorité des intellectuels, savants et penseurs qui descendent de cette ville, y compris les vivants et les morts sont nés dans cette période.

Informations touristiques

La ville de Guémar où la capitale de l’environnement dans la wilaya d’El Oued, Une ville charmante entourée par une nature généreuse, des vastes superficies de désert aride étendues autour de chaque côté transformées par les mains des habitants en surfaces agricoles qui reflète l’image d’un petit paradis sur la terre.

La ville dispose également de plusieurs attraits touristiques, telle que sa Zaouia, la vieille ville, son musée et ses cafés terrasses situés en face des espaces verts couverts de gazon au centre-ville.

Informations religieuse

Tous les habitants de Guémar sont de confection musulmane, des dizaines de mosquées sont réparties dans la ville, que ce soit celles qui ont des racines dans les profondeurs de l’histoire ou bien qui sont nouvellement établies.

La ville de Guémar est bien connue aussi en Algérie et presque, par les intéressés par ce sujet, au monde entier par sa Zaouia qui remonte à 1789 (1204 de l’Hégire).

Ces lieux de culte fréquentés par tous les âges ne servent pas qu’aux prières quotidiennes ou celle du vendredi, ou bien juste pour l’exécution de la pratique des rites islamiques seulement mais ils jouent également un important rôle social dans la vie des habitants. En outre, la prière en congrégation dans ces édifices enseigne aux peuples l’unité, la fraternité et la cohérence sociale comme l’entraide et le partage, donc ils ont différent rôles au sein de la société et doivent rester un refuge pour tous !

Personnalités de la ville

La vie quotidienne et la recherche dans l’histoire dévoile chaque période Un nombre important de personnalités qui ont marqué la vie dans la ville de Guémar ou bien ceux qui ont laissé leurs traces en quittant, tels que :

– Le père des historiens en Algérie, Abou El Kacem Saâdallah y qui est né en 1930, et y est enterré dans le cimetière de Guémar en décembre 2013.

– les frères Saâdallah, une série de docteurs d’état et écrivains dans tous les domaines de la science qui sont les frères de Abou El Kacem cité ci-dessus.

– le savant et le chickh Mohamed tahar toulaili.

– le savant et le chickh Abdelkader El-ydjouri.

Et ainsi de suite…

Le marché hebdomadaire

(ou bien le Souk du Djoumouaa) a lieu chaque vendredi, en hiver vers 8 :00 le matin et 6 :00 en été. C’est un marché forain éphémère qui regroupe les productions agricoles, artisanales et les animaux de la région, ainsi que tous les produits de nécessité. En plus l’acquisition des besoins les gens trouvent l’occasion de se rencontrer entre eux autres.

Aéroport de Guémar

Construit en 1955, au nord-ouest de la ville, C’est un aéroport à vocation nationale, il ne dessert que des vols régionaux, principalement la capitale Alger et la ville d’Annaba. Il est géré par EGSA (Établissement de Gestion de Services Aéroportuaires), et reste que toute la population de la région de oued-souf rêve qu’un jour leur aéroport offre des vols internationaux directs, surtout vers les villes françaises ou réside une grande masse de la communauté soufie, et vers l’Arabie Saoudite pour faire leur pèlerinage.

(*1) : Selon le recensement en 2008 de la population algérienne sur le site de l’ONS (Office National des Statistiques) : Lien

تقييم الموضوع

نسبة التقييم

تقييم المستخدمون: 4.28 ( 2 أصوات)

عن إدارة الموقع

موقع مدينة قمار، منارة العلم والتنوير ومعين المعرفة والعرفان ، زهرة المدائن الجزائرية وجوهرة الصحراء.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *